Compagnie Cyrano

Le vaillant petit tailleur

Voici le vaillant petit tailleur, septième création de la Cie. Cyrano qui, depuis 1999, s'attache à produire des formules légères de spectacles jouables en tous lieux et fondées exclusivement sur le jeu d'acteur. Après sa précédente création "Petits Chaperons dans le rouge" Maurice Hébert reste dans le conte et creuse ainsi son sillon d'artisan-conteur-comédien . Cette fable recueillie par les frères Grimm, " revu et corrigé " par Eric chevillard offre ainsi à l'acteur l'occasion de mettre son talent au service de l'imagination débridée d'un auteur contemporain.

Dans ce livre foisonnant l'auteur n'hésite pas à promener le lecteur dans de longues digressions puis à le ramener de façon impromptue au déroulement du texte originel. Il déjoue ainsi les règles du conte en ironisant sur le fameux exploit du petit tailleur qui se prend pour un héros parce qu'il a tué sept mouches d'un coup. Il dévie le fil conducteur avec des histoires parallèles et taquine le lecteur en lui faisant croire plusieurs fois que le héros succombe en chemin. L'idée de l'histoire est qu'il suffit de se croire un héros et d'en convaincre les autres pour être pris et respecté comme tel. Eric Chevillard joue avec cette idée et se compare au petit tailleur en racontant, par exemple, comment il a sauvé une jeune fille dans le métro. Ce nouvel auteur s'impose ici et prend la place du petit tailleur qui n'est pas " le seul petit héros maigrelet qu'il connaisse " Le travail d'adaptation a donc consisté à se frayer un chemin dans la forêt foisonnante d'anecdotes et d'histoires parallèles de ce nouveau récit et ne pas égarer le spectateur en route.

Le Jeu : Il a consisté dans un premier temps à s'approprier l'état d'esprit de l'auteur, il en résulte alors une mise en abîme : l'acteur prend la place de l'écrivain qui prend la place du vaillant petit tailleur. C'est ainsi que s'est créé le personnage du conteur. Puis en suivant le déroulement de l'histoire il joue le fond et la forme de l'écriture. Aidé par le côté très bande dessinée du livre qui foisonne d'images fortes et très détaillées, l'acteur joue, et les personnages, hommes-animaux-objets, qui apparaissent en chemin, et l'écriture elle-même, chaque mot a son importance et donne lieu à une interprétation bien définie. Eric Chevillard a déclaré lors d'une interview qu'il voyait son texte "se mettre debout lorsqu'un acteur le dit. Il passe de l'horizontal au vertical." C'était bien là l'intention du comédien, mettre en trois dimensions ce texte jubilatoire.

> Retour aux spectacles