Compagnie Cyrano

Sarah

Le sujet

Le contexte de la pièce, la situation, le rapport des personnages nous ont inspiré un décor minimaliste et une ambiance crépusculaire. La terrasse de Belle île devient scène de théâtre, où Sarah trône dans un fauteuil de velours rouge tel un roi soleil refusant de tirer sa révérence, et nous offre un aller retour entre hier et aujourd’hui, un aujourd’hui déjà suranné, un aller retour entre théâtre et réalité, une réalité sublimée.

Les objets seront recouverts par des draps blancs comme une maison de villégiature que l’on abandonne à la fin de l’été, ainsi que du tulle, comme un voile poussiéreux, comme une patine du temps qu s’est déposé sur cet espace clos. Nous voulons donner l’impression d’un lieu tenu à l’écart du temps. Nous pourrions être à l’intérieur d’une boite à musique au mécanisme un peu grippé qui a du mal à se mettre en marche.

Nous sommes dans l’espace mental de Sarah où passé et présent , fantômes d’hier et d’aujourd’hui se confondent . Le personnage de Sarah Bernhardt, archétype de l actrice, pourrait être la fusion des deux sœurs Hudson dans « qu’est il arrivé à Baby Jane ? », un mélange fait d’outrance et d’impuissance. Nos deux personnages sont comme des automates fatigués et blafards, rejouant inlassablement la même tragi-comédie.

> Retour aux spectacles