Compagnie Cyrano

Comédiens

Maurice Hébert

Après avoir joué les “ grands classiques ” à Paris, Le Bourgeois Gentilhomme, Le Barbier de Séville au théâtre de la Porte Saint Martin et au Gymnase, Maurice Hébert participe à la création de la ligue d’improvisation de l’Isère en 1991. Il jouera plus de 50 matchs d’improvisation ainsi que le spectacle Titanic Impro dans lequel les thèmes étaient proposés par le public. En 1996, il rencontre Alain Bertrand avec lequel il explore le clown de théâtre. Ils créent ensemble, en 1997, La Vie comme elle va, d’après des sketchs de R. Dubillard.

En 1998, ils abordent ensemble la Comedia dell’arte, avec son maître incontesté Carlo Boso qui fut élève de Giorgio Streller : création de Maures à Venise, qui sera joué en Avignon de 1998 à 2003 avec plus de 200 représentations. Suivront Antigone, également en Avignon de 2000 à 2003, avec plus de 150 représentations et enfin Ubu d’Alfred Jarry. En 2004, avec la compagnie Monnaie de Singe, direction artistique de Geneviève Arnaud, création du Retable des Merveilles, d’après Cervantès. Tous ces spectacles continuent de se jouer à travers la France et à l’étranger.

Dans le cadre de la Compagnie Cyrano, et dès 1999, Maurice Hébert adapte Gros Calin, de Romain Gary. Puis, il crée en 2003, avec son complice Benoît Olivier, Drôles d’Oizeaux d’après les sketches de Jean-Michel Ribes. Puis, en mars 2007, il participe à la création d’un spectacle de théâtre et opérette avec Muriel Roux et André Giroud, intitulé BISTROPERA. Enfin, en octobre 2007, Phèdre… à peu près voit le jour. Tous ces spectacles se jouent aujourd’hui en appartement et en petite structure.

Maurice Hébert continue dans ces domaines avec autant de jubilation qu’au premier jour. Amoureux du texte autant que du burlesque, il privilégie l’émotion, le rire salutaire provoqué par le drame humain, avec ses désirs, ses frustrations et ses contradictions.




Benoît Olivier

Après une formation au Conservatoire de Grenoble, puis auprès de Ariane Mnouchkine (Théâtre du Soleil) et de Mamadou Dioumé (du Centre Internationale de Créations Théâtrales de Peter Brook), Benoît OLIVIER s'est aussi spécialisé dans la mise en scène. Sa rigueur et sa précision de jeu attestent d'une recherche et d'une exigence constamment renouvelées.

Il a joué ces dernières années dans "Ubu Roi" d'Alfred Jarry, mis en scène de Carlo Boso, dans une trilogie mise en scène par Sylvie Clayet: "Quelqu'un pour veiller sur moi" de Franck Mc Guinnes, "Je suis là pour la nuit" d'Etienne Delmas, et "Stalker, l'approche", adaptation du film d'Andreï Tarkovski, le rôle du "client" dans "Dans la solitude des champs de coton" de Bernard-Marie Koltès, et dans "Caprices d'amours", florilège de textes de Georges Feydeau, Jules Renard et Georges Courteline.

Benoît Olivier a commencé en 2013 un cycle de Lectures à haute voix qu'il a appelé "Ma parole est donnée", où il prête sa voix aux récits de destins singuliers :




  • Gildas de Saint Albin

    Pianiste et chef de choeur

    Du piano qu’il a appris par une formation classique, Gildas a fait évoluer son activité musicale vers le chant, à la fois comme pianiste accompagnateur, et comme chef de choeur, ou encore chanteur (ténor). Gildas se produit dans des spectacles musicaux qui font la part belle à la voix et au textes dans tous les styles, de la chanson française à l'opéra en passant par le swing.

    Spectacle en tournée 2012: "Swing Brothers" (Compagnie Cyrano), une comédie en chanson sur le thème des relations amoureuses, où Gildas chante et accompagne au piano Maurice Hébert (chansons de Cole Porter, Gershwin, Nougaro, Vian...)

    Après des études d’ingénieur (Ecole Polytechnique / MBA Collège des ingénieurs) et un début de carrière dans l’industrie qui lui a donné le goût d’entreprendre, Gildas se recentre sur sa passion de toujours: la musique. Il fonde en 2003 La Grange & Compagnie, association qui intervient dans la transmission des arts du spectacle vivant, en particulier le chant et le théâtre, et organise des séjours artistiques à Voiron (Isère). Ces séjours réunissent vingt à trente chanteurs et comédiens amateurs pour créer un spectacle musical sous la direction d’artistes pédagogues reconnus. Après en avoir été le président pendant 8 ans, il en est le directeur artistique depuis novembre 2011. Dernières réalisations: La Périchole d’Offenbach (mise en scène André Fornier, adaptation musicale Didier Puntos), Le Rire de Résistance (mise en scène André Le Hir), Pile ou Face (mise en scène Hélène Grange).

    Intervenant artistique
    Au travers de son entreprise Accents Toniques, Gildas anime des évènements et des ateliers de formation autour du chant pour propulser les talents et dynamiser les équipes dans les entreprises. Il intervient également dans le cadre de Culture à l’Hôpital dans des centres médicaux de la région grenobloise (Centre Médical Rocheplane, hôpital de jour MGEN).

    Gildas a suivi et suit encore l’enseignement de Sébastien Jaudon (accompagnement piano), Luc Denoux et Maud Hamon Loisance (direction de choeur) et Benoît Dussauge (arrangements) au Conservatoire à Rayonnement Régional de Grenoble.

    Liens utiles
    www.la-grange-cie.com
    www.accentstoniques.com

    Contact
    Tél: 04 76 32 57 15 - 06 63 43 73 05